Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le pas si lent de l’amour de Hector Bianciotti

Publié le par caro

2070409929-copie-1Le héro du roman quitte son Argentine natale pour retrouver ses racines italiennes. C’est donc à Naples qu’il débarque dans un premier temps. Ensuite il part pour Rome et bientôt l’Espagne et pour finir la France, qui devient son pays d’élection.

 

C’est l’histoire d’un jeune homme de 24 ans qui a connu la faim et le déshonneur mais qui a aussi rencontré beaucoup de grands de ce monde à cette époque. Entre apprenti comédien et gigolo pour femme mûre, il apprend la vie et toujours garde cet air de noblesse qui lui sert de cuirasse face à l’adversité.

 

Il s’agit ni plus ni moins que d’un voyage initiatique… dans lequel je ne me suis pas retrouvée et au cours duquel je me suis beaucoup beaucoup ennuyée.

 

Le personnage principal est paumé et le problème c’est qu’il perd aussi le lecteur en cours de route ! A vrai dire, il ne fait rien de sa vie ou tout au moins pas grand-chose et du coup, les quelques scènes qui pourraient être intéressantes perdent de leur saveur tant elles sont noyées sous d’autres informations sans intérêts.

 

Alors d’accord, sa langue maternelle est l’espagnol et d’accord il a écrit ce livre en français… mais c’est tellement bien écrit et tellement enveloppé que s’en est vite ampoulé donc pratiquement illisible donc particulièrement chiant (pour parler en bon français !).

 

Messieurs de l’Académie française… et si on se prenait un peu moins au sérieux ?

 

Commenter cet article